Mathieu Angot - Apiculteur


Avertissement

Pendant longtemps les apiculteurs ont été contraints, faute de médicament efficace à disposition, de bricoler tant bien que mal des solutions contre varroa. Aujourd'hui, la situation ayant évoluée, et les médicaments s'étant multipliés, le législateur tolère de moins en moins les "bricolages" de ce type. Depuis 2019, la loi européenne précise que le contrevenant s'expose à la saisie de la production (miel et essaims par exemple) en cas de traitement illégal (RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) 2019/2090 DE LA COMMISSION du 19 juin 2019).

!!!!ATTENTION!!!!! La DGAL et l’ANMV (Agence Nationale du Médicament Vétérinaire) a rappelé aux apiculteurs (via les ADA) en décembre 2020 que l’utilisation de médicaments hors AMM est interdite. Voici un extrait du compte rendu de la réunion convoquée par la DGAL et l’ANMV :

« Tout usage d'un produit sans AMM pour traiter contre la varroose relève donc du traitement illégal (utilisation de médicament vétérinaire non autorisé) et expose l'apiculteur à de très lourdes sanctions, y compris sur son cheptel et les produits de ses ruches. En effet, selon le règlement 2019-2090 applicable depuis décembre 2019, en cas de traitement illégal par un apiculteur, la mise à mort des animaux ayant reçu le produit et la destruction des produits de la ruche doit être ordonnée. »

Ne risquez pas une destruction de vos colonies, passez par des traitements avec Autorisation de Mise sur le Marché.

L'article ci-dessous est donc informatif, à lire avec le recul nécessaire! Pour ma part j'ai abandonné ce traitement depuis.

Traitement flash à l'acide formique

MAJ Décembre 2020

Le traitement flash en acide formique peut servir de lutte contre le parasite varroa, ou ponctuellement pour un comptage des varroas. Il peut s'effectuer après la récolte en préparation d'hivernage, ou au printemps si l'on attend que la colonie soit bien dynamique. Dans tous les cas, pour plus de sécurité, on ne traitera jamais durant une récolte (ruche avec hausse), et on veillera à surveiller la colonie traitée et à bien respecter le protocole : tout traitement, même autorisé en agriculture biologique, n'est pas anodin pour l'abeille!

Ce dont vous avez besoin :

  • De l'acide formique à 65% (certaines sources conseillent 62% maximum, à vous de voir)
  • Une petite éponge type lavette plate
  • Un morceau de plastique type bâche légèrement plus large que l'éponge
  • Un boite pellicule photo (ou tout autre contenant de 30 ml)

Prenez autant d'éponges et de plastiques que vous avez de ruches à traiter.

Il suffit ensuite de disposer sur les têtes de cadre le morceau de plastique, puis l'éponge dessus. Versez 30 ml d'acide formique sur l'éponge, votre ruche est traitée. Une semaine après le traitement, vous pouvez retirer les éponges, les plastiques, et les mettre de côté pour l'année suivante.

Les choses à savoir

L’efficacité du traitement est très variable selon la température. Au delà de 15°, on restera sur de l'acide à 60% ou 65%. L'idéal est de traiter entre 18 et 22°. Sous les 15°, on optera pour de l'acide à 80%.
Attention, si on a un doute, rester sur 65% de concentration, car un traitement trop fort pourrait tuer la reine. En fin d'été, peu d'espoir de remèrage!

Le traitement sur plancher est possible, et fonctionne également. En revanche, l'acide formique étant plus dense que l'air ambiant de la ruche, les vapeurs ont donc tendance à descendre. Pour un traitement optimal, favoriser un traitement sur têtes de cadres.

Préférez un plancher plein pour le traitement. Si vous avez des planchers aérés, postez une plaque dessous afin de limiter l'évaporation de traitement. Cette plaque pourra vous servir afin de compter les chutes de varroas.

Quelques détails pratiques :

-Attention en manipulant l'acide formique, c'est un produit dangereux, évitez de le respirer et d'en mettre sur vos doigts.

-On trouve souvent de l'acide formique à 80% dans le commerce. Pour obtenir un mélange à 62%, il vous suffit d'ajouter à un litre de produit  29 cl d'eau (3 dl feront l'affaire).

-Si vous disposez de nourrisseurs, mettez les à l'envers sur la ruche, cela facilite la diffusion de l'acide. A défaut, une hausse vide fera l'affaire.

-Ce traitement est à effectuer en août ou en septembre, après la récolte de miel. Assez tôt avant l'hivernage, afin que ce soient des abeilles "neuves" qui passent l'hiver, pas celles traitées à l'acide formique. Cette période est aussi intéressante du fait que la diffusion de l'acide se fait mal à une température trop faible.

Le traitement flash Acide Formique en vidéo